Etudes supérieures en France

Cet article détaille les différentes options d'études supérieures en France mais il faut se rappeler que désormais les études supérieures sont mondialisées. De multiples possibiltés existent pour faire une partie des études à l'étranger, obtenir des doubles diplomes, faire un Master dans un autre pays... Toutes les grandes universités étrangères ont crée des cursus en langue anglaise afin d'attirer les meilleurs étudiants du Monde, tous ces cursus sont ouverts à nos élèves puisqu'ils ont la chance d'être capables d'étudier en anglais.

Les études supérieures en France sont organisées a partir de la réforme LMD (Licence – Master - Doctorat). Toutes les études effectuées en Europe sont évaluées en UE (unités d’enseignement) où sont comptabilisés des crédits, transférables d’un pays a l’autre (European Transfert Credit System).

Dans ce système, un semestre d'études est sanctionné par 30 crédits qui correspondent en général à 5 UE. Ainsi, une licence exige 180 crédits, un master 300 et un doctorat 480. 

L'université

En France, les universités sont publiques et gratuites. Le Baccalauréat Français, premier grade universitaire, constitue un droit d’accès à l’université. Le Baccalauréat International fait partie des examens étrangers reconnus en dispense du baccalauréat français.L’université est le lieu privilégié de la recherche. La plupart des enseignants sont des chercheurs du plus haut niveau, ils portent un regard critique sur les sujets qu’ils enseignent. Les universités françaises ont beaucoup évolué, se sont organisées avec des Grandes Ecoles en réseaux, ont considérablement renouvelé et élargi leur offre de formation et sont décidées à tenir le meilleur rang dans le monde. Les parcours y sont souvent souples et évolutifs.Les programmes de licence sont de plus en plus pluridisciplinaires avec une matière en majeur et une matière en mineur.
Ces programmes, très riches, sont sélectifs. Il faut consulter les sites des universités, aller aux portes ouvertes pour faire un choix. A côté de ces licences pluridisciplinaires les licences monodisciplinaires continuent d'exister, elles ne sont pas sélectives.L'encadrement universitaire a considérablement évolué : un tutorat par des élèves de seconde année rémunéré par l’université est organisé. À la fin du premier semestre, un changement d’orientation est possible pour que les étudiants qui considèrent avoir mal choisi leurs sujets puissent ne pas perdre une année. Les étudiants en licence pluridisciplinaire sont invités à se spécialiser progressivement dans l'un des sujets étudiés. Enfin, des efforts importants sont faits pour accueillir les étudiants et futurs étudiants. Les élèves de Terminale peuvent être renseignés individuellement et conseillés dans les bureaux d’orientation. 

Médecine, pharmacie, dentaire, sage-femme

Les études médicales, s'effectuent uniquement à l'université. Le cursus est réformé à partir de septembre 2010. C'est un cursus qui entre dans le modèle LMD. La première année, PACES est la première année commune à la médecine, la pharmacie, l'odontologie (dentaire) et la maïeutique (sage-femme). Le concours de fin de premier trimestre est commun, des enseignements spécifiques à chaque voie sont introduits en janvier. Un étudiant peut choisir un ou plusieurs de ces enseignements spécifiques. Le concours de fin de première année comporte des épreuves communes et des épreuves spécifiques à chaque voie. Il y a quatre classements, quatre numerus clausus, un pour chacune des voies. On entre en L1 santé après le baccalauréat sans sélection (mais 99% de ceux qui réussissent sont issus de la section S). Ces études demandent beaucoup de travail et de mémorisation. À la fin de la première année, la sélection est très rude. D'autres réformes vont progressivement entrer en vigueur tel le redoublement différé en cas de résultats trop faibles, l'étudiant sera invité à faire une année de sciences avant de refaire sa première année de L1 santé, ou le "droit au remord" qui permettra à un étudiant dans l'une des voies médicales de changer pour une autre de ces voies sous certaines conditions.

Ecoles d'ingénieurs et de gestion

Les études supérieures en France peuvent aussi se poursuivre en dehors des universités dans des écoles ou instituts spécialisés. Les plus convoitées sont les fameuses Grandes Ecoles, mondialement renommées. Une Grande Ecole est une école sélective, dont les effectifs sont réduits, le cursus long de cinq ou six ans (classes préparatoires comprises) qui fait partie de la Conférence des Grandes Ecoles. Il y a près de 200 Grandes Ecoles couvrant de nombreux domaines : administration – architecture - défense nationale – journalisme – vétérinaire - sciences politiques - ingénieurs - management. Les écoles d’ingénieurs et de management sont les plus nombreuses. Certaines se sont développées au sein même des universités (groupe Archimède).Si les Grandes Ecoles délivrent toutes des diplômes reconnus par l’Etat, elles ne sont pas les seules. De nombreuses autres écoles, publiques et privées, délivrent un diplôme de ce type. C’est un gage de qualité qu’il faut rechercher lors de l’inscription. Il y a par exemple 71 écoles délivrant des diplômes de management visés par l’Etat dont 32 Grandes Ecoles.Certaines écoles de management ont adopté le modèle américain de « Bachelor » et délivrent leur diplôme après quatre années d’études. Une cinquième année de Master est ensuite possible. On peut accéder à ces écoles de multiples façons :

  • Après deux ans de classes préparatoires (CPGE) dans un lycée, sur concours,
  • Directement après le baccalauréat (classes préparatoires intégrées) sur concours ou dossier,
  • Après un, deux ou trois ans d’université,
  • Après un diplôme universitaire étranger.

Le site de chaque école indique avec précision les différentes possibilités d’accès.Les écoles de management et d’ingénieurs ont désormais une grande ouverture internationale. Elles ont organisé des partenariats avec des universités étrangères, comptent souvent au moins un an d’études à l’étranger dans leur cursus et de nombreux étudiants sortent de ces écoles avec une double certification française et étrangère. C’est par exemple, le cas de 36% des ingénieurs de l’Ecole Centrale de Paris, 100% de ceux du CESEM à Reims. Ces écoles accueillent également très volontiers des étudiants titulaires d’un BA ou BS américain, d’un « baccalauréat » canadien ou d’un BA britannique.

Instituts d'Etudes Politiques

Il y a dix instituts d'études politiques en France: Paris, Grand Paris,  Lille, Strasbourg, Aix, Lyon, Toulouse, Rennes, Bordeaux et Grenoble..

Diapositive39

 

L'IEP de Paris est un grand établissement, organisé selon le cursus européen LMD (5 ans) auquel on peut accèder à plusieurs niveaux :

  • Bac+0
  • Bac+3 et plus en M1 sur dossier et entretien
  • Avec un Bachelor's degree en M2 sur dossier et entretien

Cet établissement s'est doté d'une forte composante internationale. Tous les étudiants effectuent la troisième année à l'étranger dans l'une des nombreuses universités partenaires de l'IEP.Un accord particulier avec de prestigieux établissements à l'étranger permet au niveau licence d'effectuer un double diplome, deux années à Sciences-Po Paris, deux années dans Ces programmes existent avec :

  • Columbia University (New York)
  • UCL (Londres)
  • UBC (Colombie Britannique)
  • Keio University (Japon)

L'IEP de Paris possède 6 campus délocalisés illustrés par l'image ci-dessus. Le campus transatlantique (Franco-Américain à Reims est particulièrement intéressant pour nos élèves. Tous les enseignements sont en anglais. 

Le concours à passer pour accéder à ces campus délocalisés est celui de l'IEP Paris. Les élèves constituent un dossier puis passent un écrit en mars. Les admissibilités sont publiées en avril et les oraux ont lieu fin mai.

Les élèves préparant le baccalauréat International n'ont pas, pour les campus délocalisés à présenter le concours, ils s'inscrivent sur dossier et entretien.

L'IEP de Paris s'ouvre également aux sciences: un cursus sciences/sciences sociales par exemple. Les étudiants, recrutés sur dossiers suivent à la fois des enseignements de sciences à l'université et des enseignements à l'IEP.

Diapositive43

Ces écoles sont adossées à des universités. On peut y entrer sur concours en L1 ou L2. Elles ont un concours d'entrée commun sauf Bordeaux et Grenoble Le programme franco-britannique de Lille est particulièrement intéressant pour des élèves bilingues:

Diapositive42 

Etudes de journalisme

Il existe désormais treize cursus de journalisme reconnues par la profession, certains dans des établissements privés, d’autres faisant partie de l’université et délivrant des masters professionnels. Officiellement, ces écoles recrutent à bac+2 mais dans les faits, le recrutement se fait plutôt à bac+4 ou bac+5. Ces formations, très sélectives, constituent la voie royale pour percer dans les difficiles métiers du journalisme

même s'il reste possible de les aborder sans formation spécialisée.Les écoles les plus demandées sont notamment le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ) de Paris, l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille, le Centre universitaire d’enseignement du journalisme (CUEJ) de Strasbourg, le CELSA à Neuilly-sur-Seine, l'Institut Pratique du Journalisme (IPJ) de Paris, l'IUT de Tours, l'Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il existe enfin d’autres écoles privées, moins sélectives, souvent plus onéreuses et d’inégale valeur.Les Instituts d’Etudes Politiques (Sciences Po) sont une excellente formation pour les métiers du journalisme. Un partenariat avec certaines écoles (ESJCFPJIPJ) permet, une fois le concours réussi, de suivre parallèlement les deux cursus. Une école de journalisme au sein de Sciences Po Paris délivre un master pro mention journalisme. 

Ecoles d'art

Les Grandes Ecoles publiques d'art, très prestigieuses, dépendent du ministère de la culture :

  • ENSBA (Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris).
  • ENSAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs - Paris).
  • ENSCI - Les Ateliers (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle).
  • L'Ecole du Louvre forme aux métiers d'histoire de l'art.

Il y a également en Province des écoles nationales des Beaux Arts et d'Art décoratif et une école nationale de photographie (Arles).Les écoles d'arts appliqués, publiques et privées sont aussi très sélectives :

  • Gobelins (L'Ecole de l'Image), très spécialisée en animation, propose aussi des enseignements en vidéo et photo.
  • Oliviers de Serres (ENSAAMA) : architecture intérieure - design - vitrail - textile - céramiques - travail du métal.
  • Ecole Boulle : orfèvrerie - ébénisterie - mobilier - architecture intérieure - design.
  • EPSAA (Ecole Professionnelle Supérieure d'Arts Graphiques et d'Architecture de la Ville de Paris) : graphisme - multimédia.
  • ESAAT (Ecole Supérieure des Arts Appliqués et du Textile) : grande école du textile à Roubaix.
  • Ecole supérieure des arts appliqués Duperré : stylisme - textile - design - architecture intérieure - graphisme.
  • L'Ecole Estienne (ESAIG) : reliure - illustration - graphisme - gravure - multimédia - typographie.
  • L'ESAG Penninghen (Ecole Supérieure d'Arts Graphiques et d'Architecture Intérieure - Design).
  • Camondo : design - architecture intérieure.
  • ECV (Ecole de Communication Visuelle).
  • Créapole (Ecole de Création Management).
  • Les Ecoles d'Art - Paris Etudiant Page du site www.parisetudiant.com.

Pour intégrer une grande école publique ou privée, il est le plus souvent nécessaire de passer par une classe préparatoire (ou classe de mise à niveau) qui, en un ou deux ans, permettra aux étudiants d'acquérir un certain nombre de bases et de préciser leurs objectifs de formation.

Les passerelles entre la France et l'étranger

Diapositive51 

L'image ci-dessus indique les différentes passerelles possibles en particulier avec les USA, le Royaume Uni et le Canada. Il faut en particulier signaler le service des Admissions Internationales (SAI) qui gère les entrées dans les Grandes Ecoles telles que HEC, ESCP EUrope, EM LYon ... après un premier cycle d'études dans ces pays. L'entrée se fait sur dossier et entretien après avoir passé le GMAT 

Architecture

Les écoles d'architecture dépendent du ministère de la culture, leurs cursus sont organisés selon le modèle LMD. Une sixième année, souvent effectuée après avoir travaillé au moins un an dans un cabinet d'architectes ouvre droit à l'inscription à l'Ordre des architectes.Il y a 6 écoles d'état à Paris (20 en France dont la liste et les sites sont accessibles par le portail de réseau-archi) et une école privée reconnue d'utilité publique, l'ESA (Ecole Spéciale d'Architecture) fondée en 1865, dont le diplôme DESA est reconnu par l'Etat et l'Union Européenne.Chaque école définit le contenu de ses enseignements. Il est important de se renseigner en détail en consultant les sites et en participant aux journées portes ouvertes pour choisir la ou les écoles auxquelles postuler. Les écoles d'architecture ont elles aussi engagé le processus de partenariat avec des universités étrangères. 

Autres spécialités

Un certain nombre de nos élèves poursuivent leurs études dans des domaines de spécialité plus rares :

  • L'hôtellerie pour lesquelles il existe des écoles en France mais que nos élèves étudient essentiellement dans des écoles internationales (par exemple à L'Ecole Hotelière de Lausanne ou à Cornell University aux Etats Unis).
  • La musique, la danse et le théâtre qui sont étudiés dans des conservatoires nationaux, régionaux ou des écoles spécialisées.
  • Le sport géré par les fédérations nationales.

 

Les inscriptions

Inscription à l'université, en CPGE - Baccalauréat Français

Toutes les inscriptions à l’université (exception faite de Dauphine), en CPGE, IUT, MANAA, formations d’Ingénieurs, Ecoles d’Architecture se font par l’intermédiaire du site : www.admission-postbac.fr.
Vous trouverez ci-dessous la présentation du Ministère de l'éducation nationale qui indique toutes ces modalités d'inscription.

pdfguide du candidat 2011.PDF 

Inscription à l'université - Baccalauréat International

Pour la première année en 2011, les candidats titulaires du Baccalauréat International sont concernés par la procédure (Admission Post Bac) pour leurs voeux universitaires. Cette procédure étant récente, elle n'a pas été adoptée par toutes les universités. Les élèves doivent consulter le site des universités qui les intéressent pour être informés des procédures d'admission.

Inscription aux écoles privées d'ingénieur et de management 

Les écoles d'ingénieur ou de management qui recrutent leurs étudiants après le baccalauréat le font sur concours ou sur dossier auquel s'ajoute souvent un entretien. Beaucoup de ces écoles se sont regroupées afin d'offrir un concours commun, dont les plus demandés par nos élèves sont :

  • FESIC : concours commun à 26 écoles : 19 écoles d'ingénieurs, 6 écoles de management et une école d'interprétariat et de traduction.
  • ACCES : concours commun aux 3 grandes écoles de management en cinq ans : ESSCA - IESEG - ESDES.
  • SESAME : concours commun à 7 écoles de management à vocation internationale : CeseMed - CESEM Reims - IFI - EPSCI - EPSCE - Sup Europe CESEC - EBP International.

Les inscriptions se font au deuxième trimestre de l'année de terminale, les concours ont lieu au cours du troisième trimestre. Des annales des épreuves sont disponibles.
Attention : consulter les sites des écoles et ceux des concours afin de surveiller les dates !

Inscription au concours d'entrée aux IEP

L'admission à l'IEP (Institut d'Etudes Politiques) de Paris l'année du baccalauréat (bac+0) se fait sur concours en juin. Ce concours, très sélectif, se prépare pendant l'année, le week-end, dans certains établissements privés. Le parcours sciences/sciences sociales en partenariat avec l'université Paris VI recrute également sur dossier.
Compte tenu de cette sélectivité, il est indispensable de s'inscrire parallèlement à l'université ou en classe préparatoire par la procédure APB pour permettre une poursuite d'études en cas d'échec au concours.
Consulter le site de l'IEP Paris
Les élèves présentant le Baccalauréat International peuvent s'inscrire par la Procédure Internationale.
Attention : consulter les sites des huit IEP de province pour connaitre leurs modalités spécifiques !

Inscription aux écoles d'art 

Une année de préparation après le baccalauréat est le plus souvent nécessaire pour réussir les concours d'entrée aux grandes écoles d'art. L'admission dans cette année de "mise à niveau" (MANAA) se fait sur le site APB pour les établissements publiques ou privés sous contrat. Pour les écoles privées, le dossier s'obtient auprès des écoles préparatoires sélectionnées, il est rempli par les enseignants, la direction de l'école ajoute sa recommandation. Les écoles de design, de cinéma, de photo, d'art dramatique, de musique, de danse ont chacune leur procédure particulière d'admission. Il est indispensable de se renseigner directement auprès de chaque école.
Attention aux dates limites, il faut se préoccuper de ces inscriptions dès le mois de janvier de l'année de terminale !

Inscription aux écoles d'architecture

Chacune des vingt écoles d'architecture de France a son propre processus d'admission. Les dossiers de candidature doivent être retirés auprès de chaque école. Le candidat est ensuite admis (ou pas) à passer le concours d'entrée propre à l'école demandée.
Il n'y a pas de limite au nombre d'écoles auprès desquelles un élève de terminale peut postuler.
Attention : consulter les sites de chaque établissement pour connaitre les dates limites à ne pas manquer.
Vous trouverez ci-dessous la liste des écoles d'architecture ainsi que le dossier d'inscription pour les élèves présentant le baccalauréat International.

Les liens

Les principales universités parisiennes sont accessibles en cliquant sur les liens suivants :

Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris II Panthéon-Assas, Paris III Sorbonne Nouvelle, Paris IV Sorbonne, Paris V René Descartes, Paris VI Pierre-et-Marie-Curie, Paris VII Denis Diderot, Paris VIII Saint Denis, Paris IX Dauphine, Paris X Nanterre, Paris XI Orsay, Paris XII Paris Val-de-Marne, Paris XIII Paris Nord, Marne-La-ValléeSt. Quentin-en-YvellinesEvry et Cergy-Pontoise.

Dans le cadre des études universitaires, le site Archimède regroupe les écoles d'ingénieur des universités.

Outre les universités, le site des CPGE est un portail des Associations des Professeurs des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles. L'autre site principal des CPGE est réalisé par le groupe LIESSE (Liaisons Interdisciplinaires avec les Ecoles d'enseignement Supérieur pour une Structuration des Echanges). Par ailleurs, le site de la Conférence des Grandes Ecoles centralise les liens avec toutes les écoles membres qui peuvent être triées par matière, région, etc. La conférence est une association (loi 1901) de près de 200 Grandes Écoles d'ingénieur, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique, toutes reconnues par l'Etat et délivrant un diplôme national sanctionnant au moins 5 ans d'études après le baccalauréat. Le site du ministère délégué à l'Enseignement supérieur et à la rechercheprésente la liste des écoles d'ingénieur habilitées à délivrer le titre d'ingénieur diplômé. Enfin, le site du CEFI (Comité d'Etudes sur les Formations d'Ingénieurs), très bien organisé, permet d'accéder rapidement à une classification des écoles de management, des filières de gestion et management en 3 ou 4 ans, et des écoles d'ingénieurs par grandes familles(niveau d'accès, spécialisation…). D'autres liens utiles figurent ci-dessous.

Informations générales 

  • Ministère de la Culture et de la Communication
    Ce site correspond aux formations qui ne dépendent pas du ministère de l'éducation nationale, mais du ministère de la culture et de la communication, c.a.d., les formations en archéologie, architecture, arts plastiques, cinéma, audiovisuel et multimédia, musique, théâtre, danse et spectacles, etc.
  • ONISEP (Office National d'Information Sur les Enseignements et les Professions)
    Très bien conçu, le site de l'ONISEP, établissement public sous tutelle du ministère de l'éducation nationale, offre les informations sur les études et les métiers : 8 000 formations, 20 000 adresses d'établissements, 400 métiers...
  • CIEP (Centre International d'Etudes Pédagogiques)
    Les activités du CIEP s'articulent autour de deux grands domaines d'activités : les langues (français langue étrangère et langues étrangères en France) et l'éducation. Le site regroupe toutes les informations sur les tests de langues, en particulier le TCF et le DALF.
  • Campusfrance
    Site de CampusFrance (ex-EduFrance), structure créée par les ministères français de l'Education et des Affaires étrangères pour promouvoir l'enseignement supérieur français et faciliter l'accueil des étudiants internationaux.
  • CEFI (Comité d'Etudes sur les Formations d'Ingénieurs)
    Portail du centre de ressources et de prospective sur les grandes écoles d'ingénieurs et de gestion, et sur les emplois d'encadrement.
  • EGIDE
    Le guide pour étudiants étrangers d'Egide est bien conçu et peut également servir aux étudiants français. Egide assure depuis 45 ans la gestion des programmes de mobilité internationale de l'État (accueil d'invités étrangers, envoi de boursiers français à l'étranger).
  • Orientation.fr
    Comme son nom l'indique, Orientation.fr propose des conseils actualisés pour toutes les filières et écoles de l'enseignement supérieur

Autres filières et écoles

  • Architecture
    Pour accéder aux informations sur les 20 écoles nationales supérieures d'architecture.
  • educagri.fr
    Site des formations de l'enseignement agricole public (vétérinaires, Agro, paysagistes DPLG, etc.)
  • CELSA
    Le CELSA, École des hautes études en sciences de l'information et de la communication, fonctionne comme une grande école au sein de l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV).
  • EFAP
    Site des écoles EFAP des métiers de la communication (Paris - Bordeaux - Lille - Lyon).
  • FACO (La Faculté Autonome CO-gérée)
    La FACO, devenue Faculté libre de Droit, d'Economie et de Gestion, faculté privée non sectorisée a pour vocation d'offrir aux étudiants un enseignement spécifique et riche, tout en restant conforme aux programmes des facultés d'Etat.
  • PassInformatique
    Visite guidée des nombreuses possibilités qui vous sont offertes après le bac pour suivre une formation liée au secteur de l'informatique.

Concours

  • ACCES
    Concours commun aux 3 grandes écoles de management en cinq ans : ESSCA - IESEG - ESDES
     
  • SESAME
    Concours commun à 10 écoles de management à vocation internationale :  CESEM Reims - EBP International - BBA ESC Troyes - BBA La Rochelle - BSc in International Business - EM Normandie - ESCE - ESSEC - International BBA - IPAG Business School
  • FESIC
    Concours commun à 26 écoles : 19 écoles d'ingénieurs, 6 écoles de management et une école d'interprétariat et de traduction

Salons

  • Salon de l'éducation
    Le plus grand salon de ce type, il accueille plus de 500 000 visiteurs. Fin novembre.
  • Studyrama
    Studyrama organise, en partenariat avec l'ONISEP et l'Académie de Paris, un salon d'orientation destiné aux Terminales et aux étudiants de niveau Bac+1 en phase de réorientation.
  • Salons de l'Etudiant
    Le site du magazine L'Etudiant offre une liste de salons, par exemple : Salon des Formations Artistiques (février); Salon des Formations Internationales (janvier); Salon Spécial des Grandes Ecoles de commerce et d'ingénieurs (décembre).
  • ADREP
    Le salon ADREP (Animation et Développement des Relations École-Profession) a lieu en janvier et accueille environ 20 000 visiteurs pour 400 stands (lycées, universités, IUT, prépas, écoles, conseillers d'orientation-psychologues, professionnels, ...) Espace Champerret.
  • Salon Infosup
    Forum de l'enseignement supérieur, grand rendez-vous avec les universités.